Juste la fin du monde – Il n’a toujours pas tué la mère

juste_la_fin_du_monde_cassel_cotillard

Xavier Dolan.
Sa mère.
Xavier Dolan.
Surtout sa maman.
Xavier Dolan.
Anne Dorval.
Xavier Dolan.
Ou Suzanne Clément.
Xavier Dolan.
Ici Nathalie Baye.
Xavier Dolan.
Marion Cotillard également.
Xavier Dolan.
Des inserts.
Xavier Dolan.
Des bascules de points.
Xavier Dolan.
Vraiment beaucoup d’inserts.
Xavier Dolan.
Et des bascules de points.
Xavier Dolan.
En fait du flou.
Xavier Dolan.
Surtout beaucoup de flou.
Xavier Dolan.
Léa Seydoux.
Xavier Dolan.
Des acteurs faux.
Xavier Dolan.
Des cris.
Xavier Dolan.
Pas mal d’hystérie.
Xavier Dolan.
En fait beaucoup d’hystérie.

[Pause respiratoire 1]

Xavier Dolan.
Et des ralentis.
Xavier Dolan.
Beaucoup de ralentis.
Xavier Dolan.
De la musique pop.
Xavier Dolan.
De la musique tout le temps.
Xavier Dolan.
Léa Seydoux.
Xavier Dolan.
Oui, oui, Léa Seydoux.
Xavier Dolan.
Gaspard Ulliel.
Xavier Dolan.
Qui ne dit rien.
Xavier Dolan.
Des acteurs qui n’ont de toutes façons pas grand-chose d’intéressant à dire.
Xavier Dolan.
Des cris.
Xavier Dolan.
Des leçons de vie.
Xavier Dolan.
Léa Seydoux aussi.

[Pause respiratoire 2]

Xavier Dolan.
Une photo Instragram.
Xavier Dolan.
Des acteurs à plusieurs grammes.
Xavier Dolan.
Vincent Cassel.
Xavier Dolan.
De l’hystérie.
Xavier Dolan.
Beaucoup de lui.
Xavier Dolan.
Du naturalisme.
Xavier Dolan.
Du naturalisme ?
Xavier Dolan.
Superbement artificiel.
Xavier Dolan.
Nathalie Baye.
Xavier Dolan.
Le cinéma du réel.
Xavier Dolan.
« De l’émotion et intellectuel. »
Xavier Dolan.
Vincent Cassel.
Xavier Dolan.
Des regards échangés.
Xavier Dolan.
Beaucoup d’échanges de regards.
Xavier Dolan.
Et des respirations.
Xavier Dolan.
Surtout de longues respirations.
Xavier Dolan.
Des gouttes de sueur.
Xavier Dolan.
De nombreuses gouttes de sueur.
Xavier Dolan.
Des mâchoires (très) serrées.
Xavier Dolan.
De la salive très bien avalée.
Xavier Dolan.
Des inserts.
Xavier Dolan.
Sa mère.
Xavier Dolan.
Surtout sa maman.

[Arrêt respiratoire…]

Xavier, réveille-toi, il est vraiment temps.

gaspar_ulliel_juste_la_fin_du_monde

Rejoignez Hallu-ciné.net sur Facebook !

8 commentaires

  • Et bien je partage cette vision de l’oeuvre que j’ai trouvée…en fait que j’ai pas vraiment trouvée… Je m’attendais évidemment a un psychodrame, et je ne l’ai pas trouvé. J’ai seulement trouvé des vociferations gratuitement vulgaire et, je ne sais pas si c’est d’etre a MTL depuis un peu de temps maintenant, mais je soupçonné X.N. de vouloir faire trop de « leche » a la France en utilisant les « putain », « va te faire enculer » et autres subtilités franco-francaises qui sonnent exotique de ce coté-ci de l’Atlantique.
    Ensuite, en parlant de drame, il est clair qu’il semble peut être y en avoir un… mais lequel? Une ancienne jalousie? Une faute impardonnable? On cherche une raison. Est-ce vraiment le faite de ne pas s’etre vu ou meme donné de nouvelles depuis 12ans? Seulement ca?…ou alors peut être que cela vient du père qui est le seul absent et du coup, on ne sait rien? On voit seulement une famille qui, au final, n’a rien a se reprocher mais qui le fait qd meme… on pourrait croire que le role du frerot bourrin dérivât sur l’homophobie, mais meme la, qd ils sont dans la voiture, il lui annonce la mort de son premier amour avec de la compassion, donc a priori, rien de particulièrement homophobe la dedans…
    La plupart des dialogues sont, a mon sens, irréaliste, personne ne se parle comme ca dans la vie… ce la vient surement du fait qu’il ait voulu gardé le coté « theatre filmé » volontairement contrecaré par la surenchère de gros plans…
    Il y a neamoins des pistes de reflexions, comme lors de chaque scenes individuelles, le dialogue se perd dans le vague d’un lointain flashback et le spectateur en est pris au piège: que ce passe-t-il durant ces flashbacks? Un aveux? Une excuse? un prout (peu probable car personne ne rigole dans ce film)?
    La métaphore du coucou (non ce n’est pas un terme freudien, c’est de l’horlogerie suisse) est interessante et apporte une profondeur de reflexion au film, qui des lors peut être alors vu comme une complete métaphore… mais la ca va trop loin, et j’ai pas assez mal a ma mère pour me rapprocher de l’analyse de la psyché de XN
    Bref, je suis peut etre passé a coté de qqchose, pas faute de m’etre refait le film, mais a vouloir faire un film trop franco-francais, il a chopé le virus que le monde entier nous reproche: l’arrogance…

    A qd la Soupe aux Choux 2 avec Christian Clavier et Eli Semoune?

    Aimé par 1 personne

  • Excellent : )))
    Il n’y a rien à redire, vous êtes génial Julien.
    À Max, vos questions trouveraient peut être réponses dans la pièce de LaGarce pour le récit et Bergmann pour la grammaire visuelle.

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s